IMG Dating Site

Comment réussir les préliminaires avec les mordillements et les griffures ?

Faire durer une relation nécessite un ensemble d’éléments essentiels, qui contribuent à attiser la volonté de l’un et l’autre partenaire à toujours rester en bonne compagnie. La compatibilité des deux partenaires dépend de la joie qu’ils se procurent mutuellement lors des ébats amoureux. Il sera très difficile pour deux personnes qui sont incompatibles à ce niveau, d’entretenir une relation même à court terme. L’acte sexuel devient donc un moyen efficace pour maintenir le désir permanent dans le couple. Et pour veiller à ce que la flamme reste intacte, il vous faut maîtriser l’étape des préliminaires.  Qu’est ce qui excite le plus ?

 

Les mordillements

Le kama sutra reconnait plusieurs types de mordillements, qui excitent véritablement et entretiennent le plaisir entre les partenaires.

  • Un discret est effectué doucement au niveau de la lèvre inférieure.
  • Un appuyé se fait sur la joue.
  • Un pointu consiste à tirer avec les dents, un bout de peau en douceur.
  • Un bijou de corail consiste à faire avec les dents du haut et la lèvre inférieure, une pression  au même endroit et à plusieurs reprises. Cette dernière technique est particulièrement recommandée  pour le cou, la zone du sexe et les flancs.

 

Les griffures

Il faut d’entrée de jeu préciser ici qu’il ne s’agit pas de blesser son partenaire avec ses ongles. Les griffures tout comme les mordillements lors des ébats amoureux, témoignent de la passion entre les deux partenaires. Elles laissent forcément des marques sur la peau.

  • Une griffe du tigre consiste à laisser une ligne courbe marquée sur le visage ou le sein.
  • Un trait de l’ongle revient à faire une ligne droite sur la peau.
  • Une sonore s’opère en grattant avec l’ongle sans laisser de trace.
  • Un cercle est une marque laissée avec les deux ongles, au niveau du nombril, du creux de la fesse ou de l’aine.
  • Un saut du lièvre est une marque laissée par les cinq ongles autour d’un mamelon qu’on a tiré.

Nos articles: